Partages et Rencontres, le Yoga de l'Être

Un livre,

une rencontre, 
un simple mot parfois ou un regard... 


...et un pan s'ouvre,

une compréhension se fait jour,

une joie profonde nous inonde le cœur.


Voici quelques-uns de ces moments à déguster...

De nouvelles pistes à explorer, des occasions d'inspiration...

Consultez aussi la page "Liens" qui vous emmènera vers d'autres sites de qualité.


N'hésitez pas à nous envoyer vos coups de cœur et merci d'être là.



En ce moment je lis et j'aime...


"Dieu en Soi"
Textes rassemblés et présentés par Robert Caputo et Constant Verdu.



Ce superbe livre rassemble quatre-vingt convergences entre la métaphysique non-dualiste de l’Inde et la Parole d’Évangile du Christianisme. Au delà de la forme, des religions, des différentes cultures, le fond est le même : cette ultime réalité, ce qui ne fait qu'un, le Soi.

Paroles inspirantes

Seul le calme intérieur vous donne accès au calme des pierres, des plantes et des animaux. Lorsque votre mental bruyant se retire, vous pouvez vous relier profondément à la nature et dépasser le sentiment de séparation créé par l'excès de pensées.

La pensée est un stade de l'évolution de la vie. La nature baigne dans un calme innocent, préalable à la venue de la pensée. L'arbre, la fleur, l'oiseau, la pierre n'ont pas conscience de leur beauté ni de leur caractère sacré. Par le calme, les humains dépassent la pensée et accèdent à une dimension supplémentaire de certitude, de conscience.

La nature peut vous amener au calme. C'est le cadeau qu'elle vous offre. Lorsque vous la percevez et la rejoignez dans le champ de calme, ce champ s'imprègne de votre conscience. C'est votre cadeau à la nature.

Par vous, la nature prend conscience d'elle-même. Elle vous a attendu, pour ainsi dire, pendant des millions d'années.


Eckhart Tolle







On apprend plus de choses dans les bois que dans les livres. Les arbres et les rochers vous enseignent des choses que vous ne sauriez entendre ailleurs.


Saint-Bernard



"L'amour est l'espoir de ce monde. 
L'amour est dynamique.
Toujours, il s'exprime par le service désintéressé et infatigable. 
Dans l'amour, il n'y a pas d'envie. 
L'amour souffre depuis longtemps. 
L'amour est gentillesse. 
L'amour ne s'enorgueillit jamais. 
C'est le plus grand pouvoir sur cette Terre. 
L'amour unit. 
L'amour donne toujours et ne marchande pas. 
En cultivant l'amour cosmique, on assure le progrès spirituel individuel, le bien-être de la communauté et la paix du monde entier".


*Swami (sanskrit) désigne un maître spirituel, "celui qui sait", "celui qui est maître de lui-même".


Histoires à méditer...


Obtenir du beurre à partir du lait n'est possible que parce-que le lait contient déjà de la crème, mais personne n'a jamais fait du beurre en barattant de l'eau.

L'orpailleur cherche l'or parmi les minéraux et non parmi des copeaux de bois. De même, s'efforcer d'atteindre le pur et parfait Éveil n'a de sens que parce-que la nature éveillée est déjà présente en chaque être.

Sans cette nature, tout effort serait futile.


Jamgön Kongtrul Lodrö Thayé (1813-1899)




De même que les papillons de nuit sont attirés par la flamme de la bougie dans laquelle ils vont mourir, l'homme est attiré par la mélodie de l'éloge, l'arôme du tabac, le goût de la viande, la douceur du contact féminin ou la caresse de la soie, mais, induit en erreur par cet attachement, il ôte la vie à sa propre voie de liberté. 

C'est ainsi que le cerf, attiré par la musique du luth à trois cordes, tombe sous les flèches empoisonnées ; que l'abeille, séduite par le parfum de la fleur carnivore, en devient prisonnière ; que le poisson, attiré par le goût de l'appât, se fait prendre à l'hameçon ; et que l'éléphant, attiré par le contact de sa femelle, se noie dans la vase. 

C'est ainsi que nous sommes leurrés par chaque objet de désir et que nous devenons dépendants de lui.


Kangyour Rinpotché*


Vasabandhu écrit :

"Si chacun, constamment,

Obsédé par les cinqs objets des sens,

En est jour et nuit la victime,

Comment sera t-il jamais heureux ?"




Patrul Rinpotché* (1808-1887) met à l'épreuve la patience d'un ermite :


L'une des principales préoccupations de Patrul Rinpotché était de faire en sorte que les pratiquants restent attentifs et centrés sur leur entraînement, tout en les empêchant de s'égarer dans l'autosatisfaction. Un jour, il entendit parler d'un ermite qui vivait depuis longtemps dans une totale réclusion, et décida d'aller lui rendre visite. Il arriva sans prévenir, s'assit dans un coin de la grotte avec un petit air dubitatif et un sourire narquois.

"D'où venez-vous et où allez-vous ? demanda l'ermite.

- Je viens d'où mes pas m'ont mené et je vais dans la direction qui me fait face", répondit Patrul.

Perplexe, l'ermite poursuivit :

"Où êtes-vous né ?

- Sur Terre."

Le renonçant ne savait trop que penser de ce visiteur impromptu. Un moment plus tard, Patrul lui demanda pour quelle raison il vivait dans un endroit si loin de tout.

"Je suis ici depuis vingt ans. En ce moment, je médite sur la perfection de la patience, répondit l'ermite sans hésiter, avec un soupçon d'orgueil dans la voix.

- Elle est bien bonne !" s'exclama Patrul Rinpotché.

Il se pencha vers l'ermite comme s'il voulait lui confier un secret, et lui murmura dans l'oreille :

"Les deux vieux plaisantins que nous sommes ne s'en sortent pas trop mal, hein ?"

Le renonçant explosa de colère.

"Enfin, qui êtes-vous pour venir sans vergogne déranger ma retraite ? Qui vous a demandé de passer par ici ? Est-ce que vous ne pouvez pas laisser un humble pratiquant comme moi méditer en paix ?

- Et maintenant... qu'en est-il de ta belle patience ?" demanda Patrul d'un ton très calme.


*Rinpotché (rin po che) - Littéralement : "précieux". Titre par lequel on s'adresse habituellement à un maître dans le Bouddhisme Tibétain.



Lectures inspirantes


"Le pouvoir du Moment Présent"

et "Nouvelle Terre" d'Eckhart Tolle


"Le Guerrier Pacifique" de Dan Millman


"Conversations avec Dieu" de Neale Donald Walsch


"Conscience pure et Méditation Véritable" de Adyashanti


"Revivre" de Guy Corneau


"Dieu en Soi" de Robert Caputo et Constant Verdu


"Le moine qui vendit sa Ferrari" de Robin S. Sharma


"Aimer ce qui est" et "Aimer sans limite" de Byron Katie


Magazine "Inexploré"

Créé par Association Yogaêtre